Plein FAR sur... www.Sainte-Marie-Madeleine.be

Lors de nos recherches, nos visites et autres activités réflexives autour de la problématique du patrimoine cultuel en péril, nous sommes tombés nez à nez avec l'église Sainte Marie Madeleine située à Tournai en Belgique. Intrigués par l'immense grillage qui l'entoure, nous avons souhaité nous renseigner un peu plus, sur l'actualité de Sainte-Marie-Madeleine.
Nous espérons par cet article vous informer sur cet édifice et éveiller en vous cette volonté qui nous anime, de sauver la patrimoine et nous rejoindre dans notre démarche !

L'église gothique Saint Marie Madeleine a été construite en 1252, après une décision de l'évêque de Tournai: Gauthier de Marvis. Aujourd'hui le quartier vieux de 700ans, et qui abrite l'édifice de pierres de calcaire, s'appelle: le quartier de La Madeleine (en référence à l'église, ce qui montre l'impacte qu'a eu le monument sur son territoire, comme c'est souvent le cas dans les communes).
En 1940, les abords de l'église sont bombardés, ce qui mettra une partie de l'édifice en péril. Alors, un programme de restauration est mis en place pour conserver le monument. Malgré cette sauvegarde, l'église Sainte Marie Madeleine ne résistera pas à la décision de 1964 prise par le doyen de Tournai de revoir toute l'organisation paroissiale de la ville. En effet, bien qu'au XVIIIème siècle le quartier était à son apogée grâce à l'essor des industries de la porcelaine et du bronze, au XXème siècle le quartier est déserté par ses nombreux habitants à cause du déclin de l'industrie et l'appauvrissement social. De plus, le nombre de fidèles décroit fortement et le manque de prêtres n'aide pas à maintenir le culte dans cette église. C'est donc ici l'histoire d'une église victime comme bien d'autres, de l'évolution de la société.

Classée par un arrêté royal de 1936,  l'église ne sera cependant pas détruite. Le patrimoine local est alors conservé, bien que sur les 5 cloches présentes, 2 auraient été refondues dans les années 70.

En 2001, c'est l'IPW (institut du patrimoine wallon) qui devient propriétaire de l'église dans l'optique de réanimer les lieux. Après un 1er nettoyage (aidés par les citoyens!) et une ouverture au public, les idées de réhabilitation voient le jour.

D'abord l'église devient un entrepôt de stockage pour les éléments de la Grande Procession de Tournai (tradition religieuse). Ensuite, l'IPW propose d'y installer le musée de l'imprimerie wallonne, composé de la collection Casterman. Cependant les travaux de rénovation de couverture, de sécurisation etc.. empêche la viabilité financière du projet. La ville de Tournai abandonnera pour les mêmes raisons financières, le projet d'installer dans l'église une bibliothèque communale. En 2012, un troisième projet est lancé: réaliser des logements en respectant les conditions de protection patrimoniale. Il semble que celui là n'ait pas eu la chance de se réaliser non plus...
Depuis 2015, un immense grillage c'est dressé tout autour de l'édifice. Les habitants se sentent mis de côté car ils n'ont pas été informé de cette installation monumentale. Celle-ci serait en place dans le but de protéger les riverains des chutes de pierres, et d'empêcher aussi, les intrusions à l'intérieur du périmètre de sauvegarde.

Au FAR LAB, nous espérons qu'un porteur de projet d'intérêt collectif réussira à maintenir ce patrimoine debout. En tout cas sachez que toute idée est bonne a-pprendre et que nous sommes là pour vous accompagner dans vos idées!

Si vous êtes intéressés par cette église vous pouvez retrouver des études réalisées par Ney&Partners, et partir à la rencontre des travaux de quelques étudiants de l'ESA, St Luc.


Pour découvrir les missions de l'IPW c'est et notre source d'inspiration ici !

Et puis, si vous avez de nouvelles actu sur cet édifice, vous pouvez nous contacter à communication@farlab.fr ,

A bientôt !
L'équipe du FAR LAB

 

FARLAB

tourcoing