Plein FAR sur… Le Royaume Uni

CCO PUBLIC DOMAIN

Il faut savoir que le nombre d’églises transformées au Royaume-Uni est plus élevé qu’en France, alors que le pourcentage de chrétiens allant à la messe est plus élevé au nord de la Manche qu’au sud.
Beaucoup d’édifices sont vendu à des particuliers car dans ce pays, l’État ne subventionne aucune restauration de patrimoine. Cependant les restaurations sont surveillées par l’Église d’Angleterre, et la démarche pour y atteindre et longue de négociations. La majorité des reconversions profanes sont acceptées sous réserve qu’il n’y ait aucun lien avec le diable, les pêchés ou autre transgression consciente et volontaire de la loi divine.  

A Liverpool (une ville qui pourrait être comparée à Toulouse en termes de superficie et du nombre d’habitants), de nombreux édifices sont en ruines. Cela s’explique par la diminution soudaine de la population, et le détachement au catholicisme de la part des habitants. Le niveau de vie à Liverpool est très bas et certains édifices sont réutilisés pour redynamiser la ville et faire revenir les classes moyennes, sans non plus aller vers l’embourgeoisement des quartiers. C’est pourquoi plusieurs promoteurs voient dans ces édifices des opportunités pour créer des logements et habitations privés, alors que d’anciennes églises sont transformées en magasins, centre sportif, lieux culturels et d’expression artistique.          
Par exemple, l’église Saint Peter du XVIIIème Siècle, est aujourd’hui un bar-restaurant-salle de concert.  Alma De Cuba accueille en effet en ce lieu de nombreux clients venus goûter à l’ambiance Gospel & Latino-américaine. Des soirées à thèmes y sont organisées, façon carnaval de Rio, EVJF, Halloween, anniversaires… Alors que des peintures d’origines ont été conservées, beaucoup de croyants se sentent choqués de la reconversion de l’ancienne église. Lieu privatisable, il y est aussi possible de réserver l’espace autant pour du coworking que pour y célébrer… son mariage.

Ailleurs dans le pays, on notera des reconversions jugées « réussi » par l’Eglise d’Angleterre, comme Saint Paul à Bristol transformée en école de cirque (Circomédia) ou Saint Bénédict à Manchester réhabilitée en salle de sport et d’escalade. Cependant certaines reconversions font polémiques comme à Muswell Hill avec le O’Neills Pub, qui on l’imagine n’est pas le lieu préféré des représentants de l’Eglise, ou encore à Westbourne, où la chaîne Tesco a investi une église méthodiste pour y implanter un supermarché.

D’un point de vue design & architecture, certaines reconversions sont de vrais bijoux. A Londres, l’église des Saints Sauveurs est réhabilitée de façon très contemporaine, depuis 2004, en maison de luxe avec décorations en or, objets de créateurs, et cinéma privé ; comme le cas de Victorian Westbourne Grove Church à Nothin Hill dont l’ancienne façade conservée ne laisse pas imaginer un intérieur si contemporain et épuré. Légèrement plus rustique, à Kyloe, l’architecture d’origine est conservée et la décoration sobre et discrète fait tout le charme du lieu. On fait aussi référence à la chapelle art déco de Suffolk ou encore à l’ancienne église de Lincolnshire où la restauration a permis de conserver le côté mystique du lieu tout en dégageant chaque espace des peintures et objets d’origine.

FARLAB

tourcoing