Ça y est, la dynamique est lancée !

Le partenariat entre le FAR LAB et l'ENSAP de Lille pour la reconversion de l'église Saint Gérard, en trois questions ? 

Qui ?
Un « atelier », groupe de travail d'environ 20 étudiants de niveaux Master (4e et 5e années), encadré par 4 enseignants, spécialisés dans l'intervention dans des édifices existants et les questions liées au patrimoine des 19e et 20e siècles.

Gilles Maury, architecte, docteur en histoire de l'architecture, responsable du groupe ; Olivier Brasse et Alexandre Morais, architectes ; Jean-Christophe Laurent, architecte et responsable des travaux dirigés sur les techniques de construction.

Quand ?
De septembre 2016 à février 2017, les étudiants vont consacrer 16 séances de 8h, guidés par leurs enseignants. Ces heures s'accompagnent d'un important travail personnel pour chaque étudiant, qui peut les faire consacrer entre 300 à 500h environ pour chaque projet.

Comment ?
Durant chaque séance hebdomadaire, les étudiants présentent à leurs enseignants l'avancé de leur travail. Les enseignants animent, guides, rythmes les séances et donnent des directives aux étudiants pour qu'ils « avancent » dans la concrétisation de leurs idées.
L'atelier de projet est un moment de partage, de débats, mais aussi un lieu de travail. Les étudiants continuent de dessiner, d'imaginer en direct, de produire des documents qui permettent de visualiser leurs idées sur le bâtiment : dessins techniques ou d'ambiances, général ou de détail ; maquettes en carton ou modèles 3D informatisés…

Pour Saint-Gérard, l'idée d'une transformation de l'intérieur suppose un grand nombre de maquette montrant comment l'on pourra diviser l'espace afin d'y loger de nouveaux usages. Les étudiants feront des propositions réalistes, mais qui ne seront que des possibilités parmi d'autres. Les travaux des étudiants pour Saint-Gérard seront exactement du même type que ceux produits à l'ENSAP Lille depuis des années : des solutions proposées comme réflexions sur la transformation d'un édifice.

L'idée supplémentaire pour Saint-Gérard est d'impliquer les étudiants dans les débats, en tant qu'observateurs, entre toutes les personnes impliquées ou soucieuses du devenir de l'édifice. Ceci afin que leurs propositions soient le reflet de besoins réalistes.


> L'ENSAP Lille a déjà collaboré avec de très nombreux partenaires (Lille 3000, Palais des Beaux-Arts, de nombreuses mairies des Hauts de France, la MEL, Euralille…) dont le CAUE. Etudiants et enseignants ont ainsi l'habitude de dialoguer avec des acteurs réels du cadre de vie quotidien, afin de répondre au mieux aux besoins des usagers.